Yahia_Belaskri_2.png

Yahia Belaskri

Né à Oran en 1952, Yahia Belaskri a notamment publié Si tu cherches la pluie, elle vient d’en haut (Prix Ouest-France Étonnants Voyageurs 2011), les Fils du Jour (Prix Beur FM
Méditerranée 2015), et Abd el-Kader, le combat et la tolérance (2016). Il est également secrétaire de rédaction de la revue Apulée.

Couv. LeSilenceDesDieux.jpg

Le livre

Aux portes du désert, le village de la Source des Chèvres n’est relié à la route que par une piste de terre. Un matin, des soldats bloquent l’accès, et le village se retrouve isolé du monde.

 
Entre le café et la mosquée, sur la petite place où résonne encore la voix du porteur d’eau et le passage des nomades, on cherche à comprendre, à désigner un coupable, pour s’en débarrasser comme d’une malédiction.

 
Face aux luttes de pouvoir qui s’engagent, une voix s’élève. Celle de Ziani le Fou. Pieds nus, cheveux hirsutes, il clame ses prophéties mais reste celui dont on se moque et se mé e. D’où naîtra l’espoir ? D’où, sinon de celles qui œuvrent en silence contre l’oppression et la convoitise, contre l’obscurantisme et la résignation. Avec Zohra, Badra, Setti, Aïcha et bientôt toutes les femmes, se lève le vent de la révolte. 
Inspiré d’un fait réel, Le Silence des dieux est une magni que allégorie de la liberté et de la réconciliation, face à tous les enfermements.